Gabrielle Létourneau (Voix, violons, composition)

Originaire des grandes terres de la Montérégie, Gabrielle jongle entre les musiques traditionnelles (québécoises, celtiques, américaines et scandinaves), le jazz et la composition, se traduisant par un répertoire riche et varié. Véritable touche-à-tout et passionnée de la musique, elle partage son temps entre la création, l’enseignement, l’apprentissage de divers instruments et l'organisation d’événements culturels.

Issue d'une famille de musiciens où se côtoie divers styles musicaux, elle complète la technique en musique traditionnelle du Cégep de Joliette en violon et guitare. Ce passage dans Lanaudière lui aura également permis de découvrir le chant turluté et l'univers de la gigue au sein de l'Ensemble Folklorique La Foulée. Une fois diplômée, elle roule sa bosse à travers le Québec, passant par Sherbrooke, Drummondville et Rimouski, avant de poser ses valises à Montréal, où elle poursuit son apprentissage de façon autonome.

Compositrice-interprète, elle prête sa voix, ses histoires et ses compositions au sein de Tousk qu'elle a fondé en 2018. 

Benjamin Tremblay-Carpentier (Harmonicas, guitare, kaval, percussions)

Benjamin est un multi-instrumentiste qui partage sa vie entre la scène, l'enseignement et l'organisation d'événements. Ayant exploré le monde de la musique classique à travers ses études, il voyage aujourd'hui entre les styles. Allant de la musique traditionnelle québécoise à celle d'Europe de l'est, du blues au « beatbox », il explore la musique comme un éternel étudiant qui veut tout apprendre!

On peut le voir sur scène avec ses projets personnels (Tousk, GadjiGadjo, PÔH, Sissan, Projet K), mais également à titre d’artiste invité (MAZ, D’Harmo, Rhizome, Francis Leclerc). Son approche Vaudeville avec l’enseignement en ligne de l’harmonica (Harmonica Vaudeville), lui a valu une grande notoriété sur internet.

Il travaille aussi à l'organisation d’Harmonica A Cappella (soirée pour harmonicistes virtuoses de tous les milieux musicaux) ainsi qu’à celle du LaboTRAD  (vitrine pour la musique Trad d’aujourd’hui).

Mathieu Descheneaux (Contrebasse, guitare, égoïne)

Contrebassiste diplômé en interprétation jazz à l'Université McGill en 2003, Mathieu Deschenaux est actif sur la scène musicale Montréalaise depuis plus de 15 ans. Il participe à plusieurs évènements et festivals au Québec, au Canada, au États-Unis, en France et en Roumanie . Il est membre des groupes: Tousk, the Slowinks, Karim Dabo, Irem Bekter, De longà et Gadji-Gadjo.

 

Il s'est aussi produit entre autres avec: Antoine Corriveau, Mamselle Ruiz, Radiotango, La Nef (Ultreia en 2009, Iles en 2011, le fil d’Ariane en 2014, Chants des pays d’Oc en 2017 et Udistik en 2018), le hot club de ma rue, Kleztory, Magillah, Arometis, Émilie Proulx, Ragleela, Swing’abago, Andrew Homzy, Didier Dumoutier, Sergiu Popa, et bien d'autres. Il a également signé la musique de quelques courts-métrages ( « Ampliation» et « Monstre »), participé en tant que contrebassiste à la musique du film L'Extravagant Voyage du jeune et prodigieux T. S. Spivet de Jean-Pierre Jeunet et de pièces de théâtre (« Transmissions », « Chroniques » et « Enlèvement, Séquestration et Mise à mort d'un humoriste ») en plus de quelques bandes sonores pour Moment Factory (sur Lumina Boréalis, Tonga Lumina, Kontinuum et Alta Lumina sous la direction de Freeworm).

 

Toutes ses collaborations, spectacles et albums lui permirent d’être de nombreuse fois nommé à L’Adisq, au Canadien Folk Music Awards, au prix Opus et au Gamiq (gagnant meilleur album musique du monde en 2008 avec Gadji-Gadjo)